Dave Gray – We are going to be walking computers

Si vous regardez comment nos comportements ont changé dans les dix, quinze dernières années, ils ont sans doute plutôt changé. Je veux dire, certaines choses, quand vous faites la queue, vous êtes au téléphone, attendre votre rendez-vous dans la salle d’attente du médecin et faire la queue est devenu un peu moins pénible parce que nous avons maintenant notre, le monde dans notre poche.

Et je pense que c’est une petite, cela a l’air d’une petite chose, mais c’est tout le temps là, avant ce n’était jamais possible. Il ne s’agit pas du temps que nous avions à notre disposition avant, mais de ce que nous faisons de ce temps, nous nous connectons à des personnes, nous achetons des choses, nous échangeons davantage d’information, nous nous disputons plus, mais je pense que c’est une grande partie de la cause des changements en cours.

Bientôt, nous aurons des Google Glass et d’autres sortes d’informatique à porter, nous allons devenir des ordinateurs ambulants. Je veux dire nous le sommes déjà, nous nous promenons aujourd’hui avec des ordinateurs dans la poche. Mais bientôt nous allons devenir des ordinateurs ambulants et, vous savez, pensez à ce que va devenir la médecine  lorsque nous aurons… nous aurons des capteurs partout sur nous, tout comme nos voitures ont des capteurs, et, vous savez, ce qui se passe est que… le consommateur est de plus en plus en train de devenir le centre de sont propre univers. Et ils sont de moins en moins patients.

Par exemple, j’ai acheté beaucoup d’immobilier ici et là au cours du temps. Il y a dix ans, je m’attendais à devoir aller jusqu’au bureau de l’agent immobilier, m’asseoir avec les papiers, sortir un stylo, signer les papiers, revenir avec un chèque, chèque de banque et caetera. Maintenant, je suis beaucoup plus impatient. Je veux pouvoir signer digitalement; je veux signer les papiers en ligne. Je ne veux pas avoir à quitter mon bureau, je suis devenu impatient, s’ils n’acceptent pas un virement, au lieu d’un… s’ils ont besoin d’un chèque, je n’ai pas le temps d’y aller, je ne veux pas prendre le temps d’aller à la banque. Je ne veux pas prendre le temps d’aller voir l’agent immobilier, je veux être capable de le faire depuis mon bureau, et si vous ne pouvez pas, j’irai voir un autre agent qui le peut.

Vous voyez ce que je veux dire, et ce n’est qu’une partie de la tendance majeure, je vois que les entreprises qui sont incapables de trouver le moyen de se restructurer pour être en accord avec ce monde sont… elles vont… cela va être comme avec l’industrie de la presse. Elles vont travailler avec davantage… leurs clients vont juste devenir de plus en plus vieux, et éventuellement finiront par mourir. Et tout le nouveau business sera parti vers ces autres entreprises.

Je pense que le côté obscur de cela, si nous devenons tous des ordinateurs ambulants, est que si quelqu’un ayant le contrôle du réseau, ou la visibilité et la capacité de voir dans le réseau aura plus de contrôle sur nous, sera capable de nous surveiller. Je pense que c’est vrai, regardez la manière dont les réseaux de terroristes échappent à ce genre de surveillance: ils n’utilisent pas d’électronique, ils utilisent en fait du papier. Ils s’échangent des notes manuscrites et… je crois que c’est vrai, nous devons… c’est une chose à laquelle nous devons être vigilants, c’est sûr.

Je ne sais pas si vous savez, mais j’ai récemment appris que mon petit iPhone, ici, peut être allumé à distance. Aussi si quelqu’un le veut, et ils ont le pouvoir de le faire, ils peuvent allumer ma caméra et me regarder, ils peuvent allumer le micro et m’écouter, quand ils le veulent, du moment qu’il est allumé, ce qui est d’ordinaire le cas, sans que j’en ai conscience, c’est un peu effrayant, non ?

Autres vidéos

Dave Gray - We do think of the company as a city

Dave Gray - We do think of the company as a city

Je veux dire, oui, mais je pense que c'est aussi dans le propre intérêt de Zappos, ce n'est pas dans un but purement philanthropique. Et il s'agit pour eux de rester connectés à leur monde, à leurs clients. La plupart des campus d'entreprises, et c'est la méthode ancienne, je pense que Zappos est définitivement un leader dans une nouvelle façon de faire les choses, sont des châteaux isolés du reste du monde. Vous avez un campus et vous avez un[...]
Dave Gray - Everything is a project

Dave Gray - Everything is a project

Tout ce que l'entreprise pourrait vouloir faire pourrait être vu comme un projet. Et chaque projet va être staffé de la manière qui correspond au projet. Ce qui veut dire qu'il s'agit plus d'une entreprise avec des employés, mais plus d'une production, d'un producteur, qui peut produire un certain nombre de... vous savez, vous pouvez, si vous travaillez dans le secteur du divertissement, c'est comme ça que ça se passe. Tout le monde est freelance dans ce secteur, et tout[...]
Dave Gray - Every filter has strengths and weaknesses

Dave Gray - Every filter has strengths and weaknesses

Aussi je pense que les filtres sont importants et que nous en utilisons tout le temps. ET c'est la qualité des filtres qui compte, et vous savez je pense que c'est... Je ne crois pas que nous avons assez de temps pour en parler. Je pense que chaque filtre a ses forces et ses faiblesses, aussi chaque filtre va vous aider à vous concentrer sur une chose, mais à l'exclusion de tout le reste. Et si vous regardez des choses[...]
Dave Gray - A platform allows people to work within

Dave Gray - A platform allows people to work within

Je pense en termes de plateformes, parce qu'une plateforme permet aux gens de travailler à l'intérieur. Amazon marketplace est un bon exemple, quand je pense aux plateformes. Vous pouvez vendre ce que vous voulez, vous savez, vous pouvez vendre tout ce qui n'est pas interdit. Aussi vous devez suivre... c'est comme lorsque vous êtes citoyen d'un pays ou lorsque vous arrivez dans une ville, vous devez suivre les lois et les règles de cet endroit. Et vous devez... et dans certains[...]
Dave Gray - There is a balance between individual freedom and the common good

Dave Gray - There is a balance between individual freedom and the common good

Je pense que les gens qui souhaiteraient collaborer ont besoin de plateformes sur lesquelles collaborer. Et il y a certainement beaucoup d'opportunités pour les entreprises de créer ces plateformes, et je parle de -- la métaphore qui fonctionne -- ce qui convient le mieux pour moi pour comprendre cela est de réfléchir à la manière dont les villes font cela. Vous savez, il y a des choses, il s'agit d'équilibrer le genre de droits et de libertés des individus ou de[...]

Comments over the web

Loading Facebook Comments ...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *