Ross Dawson – To my mind, collaboration spans all of humanity

Une des choses très intéressantes qui nous attendent est… vous savez, je pense en termes de foule, en termes de là où une foule est la meilleure et là où un individu est le meilleur. Les foules peuvent être grandes ou petites, et je pense qu’il y a certainement des domaines dans lesquels les décisions doivent être prises individuellement ou par des petits groupes pour soit… soit nous aurons des résultats moins efficaces, soit c’est simplement parce mettre beaucoup de gens ensemble n’est pas très pratique.

Je pense donc que nous devons explorer plus avant comment nous pouvons construire, premièrement une prise de décision collaborative efficace, et ensuite au-delà, comment nous pouvons construire une prise de décision efficace par les foules. Mais attention, il n’y a pour l’instant aucune preuve. Je pense que nous pouvons intuitivement nous faire une idée de là où les décisions peuvent être mieux prises par un individu ou autrement. Mais nous… nous devons nous faire une meilleure idée en essayant, y a-t-il des mécanismes au travers lesquels nous pouvons rassembler les foules? Mieux que… ou des groupes, pour prendre des décisions de manière efficace? Et toute cette sorte de mécanismes.

Et je pense de plus en plus que les mécanismes de foules, qui, je crois, sont essentiellement les mécanismes collaboratifs, concernent la suggestion d’idées, la capacité à les filtrer, à… démonter ne serait-ce qu’un des mécanismes permettant cela, essentiellement formuler et filtrer, et aussi comprendre comment des personnes avec un background ou des contacts différents ont des avis différents.

La valeur commence à se concrétiser lorsque nous avons affaire à des perspectives différentes, mais nous commençons à créer ces processus, par lesquels la décision collaborative peut être mesurée par rapport à la décision prise individuellement, ou en petit groupe, et en voir la qualité; comment elles se comparent, comment ces décisions fonctionnent dans des situations réelles.

La collaboration, vous savez, vient du latin “collaborare”, travailler ensemble, être capable de… la collaboration signifie réellement comment vous amenez des individus, ou des groupes, des entreprises, à travailler ensemble pour créer quelque chose qu’ils n’auraient pas pu faire individuellement, ou qu’ils peuvent mieux faire ensemble.

Mon idée — dans mon esprit, la collaboration embrasse l’humanité toute entière. C’est comment nous pouvons travailler ensemble. Et de plus en plus, cela signifie que les entreprises, telles que nous les concevons, ont moins de pertinence. Ce qui ne veut pas dire qu’elles ne sont pas pertinentes ou importantes ou font des choses, mais nous pouvons, de même que la collaboration en entreprise s’étend de plus en plus au-delà des limites, on collabore avec des clients, des fournisseurs, des partenaires, de plus plus en plus avec des compétiteurs, que les frontières de l’entreprise se dissolvent.

Je pense que ce que nous commençons à voir, c’est un paysage où cette collaboration créative, dans le sens de créer de la valeur ensemble, commence à transcender les formes organisationnelles actuelles.

Aussi une des grandes questions, une des grandes incertitudes, en allant de l’avant, est de savoir à quel degré nous aurons de grandes entreprises et la forme que celles-ci voudront prendre. Je pense que nous aurons toujours de grandes entreprises. Elles créeront, les plus fructueuses créeront de plus en plus de valeur au-delà de leurs frontières, et les petites entreprises deviendront de plus en plus virtuelles dans le sens où… il est vraiment très difficile de définir où la valeur est créée, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise. La collaboration se fera à l’intérieur de l’entreprise, mais la valeur sera de plus en plus distribuée à l’extérieur, rendant l’entreprise de moins en moins pertinente.

Vous pensez donc que la communauté est plus importante que l’entreprise par elle-même.

Oui, la valeur, la création de valeur, s’étend au-delà des frontières et parfois elle sera créée à l’intérieur de l’entreprise, moins, la plupart du temps ce ne sera pas le cas. Ce qui est pertinent, ce qui est important est le domaine dans lequel est créée cette valeur. Et la forme organisationnelle est moins importante, ça peut se produire à l’intérieur de l’entreprise, ça peut se produire entre plusieurs entreprises, il ne peut s’agir que d’un groupe d’individus. La collaboration est le moteur, la forme de l’organisation est moins importante.

Autres vidéos

Ross Dawson - We must focus on developing personal information skills

Ross Dawson - We must focus on developing personal information skills

Je m'intéresse depuis longtemps sur les aptitudes personnelles en matière d'information. Et ceci... vous savez... cela a peu, je suppose... et d'un point de vue personnel, il y a deux choses. Il y a la technologie qui permet de traiter l'information plus efficacement afin d'y ajouter de la valeur et de la rendre utile, et l'autre chose, ce sont nos aptitudes cognitives. Et vous savez elles sont clairement liées, plus nous avons de technologie plus l'information arrive sous davantage de formats,[...]
Ross Dawson - We all try to cope with this blurring between professional and personal life

Ross Dawson - We all try to cope with this blurring between professional and personal life

En tant qu'individus, nous... Et nous essayons tous de faire avec ce brouillage personnel des frontières, entre vie professionnelle, vie privée, la manière dont elles sont reliées, parfois elles sont alignées, parfois elles ne sont pas alignées. Et pour beaucoup de gens c'est un réel problème, nous ne pouvons pas forcément pointer et vivre des vies différentes aussi facilement que par le passé. Aussi je pense qu'il y aura toujours des organisations qui d'une façon ou d'une autre demanderont, vous savez,[...]
Ross Dawson - Shifting to a more networked peer learning model

Ross Dawson - Shifting to a more networked peer learning model

L'éducation est vitale, et je tourne de plus en plus mon attention vers l'éducation parce qu'elle concerne notre futur, le travail est une manière de définir notre monde, l'éducation est critique tant pour éduquer les gens que pour les métiers qui existeront dans le futur, et aussi la réalité qu'est aujourd'hui l'éducation... doit évoluer. Nous devons tous apprendre constamment pour être capables de contribuer à un monde qui change rapidement. Il y a aussi un défi dans... vous connaissez la[...]
Ross Dawson - We do need to try different technologies

Ross Dawson - We do need to try different technologies

Dans l'idéal, nous devons toujours développer des outils qui correspondent à nos comportements. Il est intéressant de voir, par exemple, comment le micro blog a émergé en tant qu'outil principal pour la collaboration en entreprise, et comment peu de monde a anticipé cela. Nous avons considéré l'ensemble des outils à notre disposition et il ne semble pas que beaucoup de monde ce soit posé la question "pourquoi devrais-je faire cela ?". Par contre, nous... il y a beaucoup de comportements[...]
Ross Dawson - Organizations only exist if they can create more than sum of the cost

Ross Dawson - Organizations only exist if they can create more than sum of the cost

Les entreprises n'existent, ou n'existeront, que si elles sont capables de créer quelque chose de plus que la somme des coûts, des individus travaillant pour elles. Aussi il y a... vous savez parfois je ne fais que réaliser mon capital, parfois c'est en termes de processus. Parfois c'est en termes de culture, de s'aligner pour permettre aux gens de travailler efficacement ensemble. Et c'est... vous savez, il n'y a à nouveau aucun moyen de définir et de mettre le doigt[...]

Comments over the web

Loading Facebook Comments ...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *