Rawn Shah – What you are willing to share

Une des… une des reconnaissances existant dans les entreprises est le besoin de faire quelque chose pour la communauté. Et cela, c’est au moins le premier pas vers le fait de penser qu’il n’y a pas que les clients, en fait je pense qu’ils ne travaillent même pas pour les clients, je pense qu’ils travaillent pour les actionnaires.

Parfois les clients viennent en arrière pensée. Quoi qu’ils puissent dire sur le fait qu’ils sont clients-centriques, au bout du compte c’est surtout qu’est ce qu’on peut en tirer. Mais, penser à la communauté et mettre en place des projets pour la communauté, du genre de “oh nous allons faire quelque chose pour notre ville” ou “nous allons faire quelque chose pour cette communauté particulière” et tout ça, c’est juste le tout premier pas. Mais pour les individus, je pense que le but est plus… c’est bien plus que ça. Il y a cependant des cas où ils disent qu’ils ne veulent rien savoir de nos aspirations, parce que c’est notre vie privée. La vie professionnelle et la vie privée sont deux choses différentes.

Mais, comme je le disais au début,  elles se mélangent. Si vous ne comprenez pas les aspirations derrière cela, alors vous utilisez l’information dans le mauvais contexte, vous ne comprenez pas pourquoi cette personne est en relation avec cette autre, parce que vous avez dit que vous ne voulez rien savoir de leur vie privée. Ce n’est pas quelque chose… si vous pensez en termes d’entités, l’entreprise toute entière a besoin de vous connaître. C’est ce que vous même, et ceux qui travaillent avec vous, ont besoin de savoir de vous. Et ce que vous êtes disposé à partager ou pas, tout le monde ne veut pas tout partager sur sa vie.

Autres vidéos

Rawn Shah - Public and private are learning from each other

Rawn Shah - Public and private are learning from each other

J'entends de plus en plus souvent de la part d'institutions publiques, de la part du secteur public: "nous devons davantage nous comporter comme des entreprises. Vous savez, ils  innovent plus vite, bougent plus vite, ce genre de choses. Ils sont bien plus efficaces que nous le sommes". Et du côté des entreprises je pense que nous devons nous occuper de besoins dont nous ne voyons pas le système public s'occuper. Je crois que c'est une bonne chose que les deux[...]
Rawn Shah - Companies lack a systematic patience

Rawn Shah - Companies lack a systematic patience

En ce sens, les Workkackers,... il y a en fait beaucoup de perspectives différentes. L'une d'elle est la transformation systémique de l'organisation, je vois en fait cela plus du point de vue individuel, si vous voulez changer vous commencez par l'individu lui-même, par ses relations immédiates, et vous élargissez à partir de cela. L'autre aspect est que... les gens ne pense pas que cela a de l'influence. Si vous transformez l'ensemble du système administratif, et des choses comme ça, vous le[...]
Rawn Shah - You can never learn enough

Rawn Shah - You can never learn enough

Lorsque vous arrivez en entreprise, et spécialement dans des environnements de travail qui changent énormément. Vous ne pouvez jamais apprendre assez dans les institutions éducatives. Mais, en même temps, ce que disent les lycées et les universités, c'est nous essayons de vous apprendre comment comprendre les bases, afin que vous puissiez vous diriger vers n'importe quel domaine, parce qu'il ne s'agit pas que de ce que vous apprenez, vous pouvez vous retrouver avec un emploi très différent. Je pense que[...]
Rawn Shah - The real danger is abducating judgment

Rawn Shah - The real danger is abducating judgment

Je pense que le vrai danger n'est pas que vous deviez; vous laissez cela au jugement humain, à la décision personnelle. Le danger est d'abdiquer la nécessité de juger. Vous faites ce que vous dit le système, ce qui veut dire que vous dépendez de plus en plus du système. Basiquement, c'est une question de confiance, vous faites confiance aux gens, vous accordez confiance aux choses, vous accordez confiance au système d'information, parce que... parce qu'il vous a donné le[...]
Rawn Shah - Companies have to ajust their thinking

Rawn Shah - Companies have to ajust their thinking

Je crois que nous devons faire évoluer notre conception de ce qu'est un système d'entreprise. Ce n'est plus seulement le système que vous faites fonctionner. Ce sont les systèmes qui vous aident à gérer vos affaires, et vous aident à faire votre travail. Il y a plusieurs catégories différentes, les utilisateurs avertis utiliseraient tout et n'importe quoi, ils veulent juste essayer davantage de choses. Savoir s'ils l'utilisent vraiment, vous savez, vous utilisez cette nouvelle application, l'application que vous avez téléchargé[...]
Rawn Shah - This is a 72 hours workweek

Rawn Shah - This is a 72 hours workweek

Une des choses dont j'ai parlé est la ligne de plus en plus floue entre ce qui est personnel et ce qui est professionnel. Il il s'agit de plus que des appareils, l'appareil est un point de départ. Il y a une présentation que j'ai donné il y a deux ans à une conférence académique, Collaborative Futures, et le sujet de discussion était l'équilibre vie privée - vie professionnelle. La version classique de cet équilibre, c'est "j'ai tellement de travail,[...]

Comments over the web

Loading Facebook Comments ...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *